« Ce fut tour à tour une salpêtrière, une école de mousse pour la marine marchande, une conserverie au 19ème siècle et un garage. »

C’est en plein coeur de Bordeaux, sur la place Camille Jullian, au milieu du brouhaha des terrasses agitées que vit l’Utopia. L’Utopia est un cinéma « art et essai » qui donne à voir, à penser et à rencontrer. Installé dans ce qui était une église Saint-Siméon « puis un garage », souffle un habitué dans le hall d’entrée, il nous conte une histoire de proximité.

À l’intérieur, impossible de ne pas lever les yeux pour contempler la majesté du lieu. Les vitraux demeurent, mais l’écho est frappé du son de la machine à café du bar-restaurant et des discussions bruyantes des clients. Les tutoiements fusent dans la queue pour accéder aux cinq salles de projection, les débats sont lancés sur fond baroque, volontairement conservé.

À l’Utopia on veut défendre l’Expérience cinéma, aller à l’encontre d’une société dépersonnalisée et proposer un lieu de rencontre et d’échange. La programmation est choisie avec soin, indépendante, engagée voir politique et toujours en version originale sous-titrée.

« On commence par les voir » glisse Stephen amusé et puis, « il s’agit de trouver un bon équilibre entre les films porteurs et les films plus pointus »

Les salles ont été rénovées mais baignent dans leur jus
Les salles ont été rénovées mais baignent dans leur jus

L’Utopia, un cinéma participatif

La vraie valeur ajoutée ? Un cinéma participatif où le générique du film ne signe pas la fin. Le lieu accueille les réalisateurs, prête une salle aux associations et propose régulièrement des animations. Il s’agit de maintenir le lien en proposant une vie de quartier, des réflexions sur notre mode de consommation et une ouverture sur celui qui nous entoure. Une alternative aux grands groupes, plus abordable et imprimée sur papier recyclé.

Alors avis aux adeptes de Netflix (comme nous) qui veulent oublier leurs séries préférées un moment : pour se faire une toile en VO, soutenir des producteurs et distributeurs indépendants ou (re)voir un film culte, l’Utopia est là et depuis 20 ans. Et si l’appel du plaid est trop fort, l’équipe propose pour 5€ de télécharger sur votre clef USB leur sélection, en bonne résolution.

Les vitraux de l’Utopia résume son passé

Le Hall d’entrée du cinéma Utopia

Les films ne sont pas la seule raison pour la clientèle de se déplacer : AMAP et Associations investissent les lieux régulièrement.

Le Cinéma Utopia
Place Camille Jullian (Carte)
Bordeaux